Voici un exemple parfait de ce qui se produit lorsque des décisions concernant l’intérêt général sont prises par pur dogmatisme, à l’emporte-pièce, dans la précipitation, afin de satisfaire un goût immodéré pour les effets d’annonces devant les caméras, sans intelligence, sans réflexion et surtout sans concertation avec les populations.

 

Ce soir, devant le magasin C&A rue de Rivoli, un véhicule de pompiers intervenait pour porter secours à une personne ayant été victime d’un malaise sur la chaussée. Comme il n’y a qu’une seule file pour la circulation, celle des taxis et des bus, ces derniers sont restés bloqués pendant près d’une heure, derrière la voiture des pompiers. Des centaines de personnes empruntant les transports en commun ont donc été pénalisées à cause de l’ ubuesque décision de la mairie de Paris pour le « tout vélo ».

En effet, des bornes en plastiques ont été installées au milieu des chaussées afin d’empêcher les voitures de les utiliser. Ainsi les services d’intervention ou de sécurité se retrouvent piégés dans l’unique voie réservée à la circulation automobile.

Et tous ceux qui suivent également…les bus étant les premiers concernés.
Avec un rien de réflexion en amont de cette initiative, il eut été plus productif de conserver une voie pour les urgences, pompiers, police, ambulances, naturellement prioritaires, que les EPDM pourraient accessoirement utiliser en faisant attention, et en laissant place lorsqu’ une urgence s’impose.

Cela éviterait aux forces de l’ordre, comme à la gendarmerie ce matin, coincées dans les embouteillages, quai des Grands Augustins, d’avoir à emprunter les pistes cyclables toutes sirènes hurlantes, afin de pouvoir intervenir rapidement…et parfois à contrecourant de la circulation (comme la semaine passée rue de Rivoli).

Face au constat de ces absurdités qui desservent l’idée initiale, le Canard Enchaîné de cette semaine nous absoudra d’avoir plagié un titre de sa page 4 :

La Mairie de Paris testée négative à la concertation !

 

 

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *